Serrurier-métallier, c’est quoi exactement?

Dans le secteur habitat, le métier de serrurier-métallier figure parmi les grandes professions techniques de la métallerie. Son travail consiste à créer et à fixer les installations des serrures et mécanismes d’accès et de fermeture optimisant la sécurité et l’esthétique des ouvertures d’une maison. Ses spécialités couvrent les grilles de protection, les portes blindées, les contrôles d’accès. Il réalise également les ouvrages de décoration des façades ou les escaliers et ses accessoires, comme les rampes, les passerelles.

Tuto Comment crocheter un cadenas –

Devenir Serrurier-métallier : Qualités requises

Le métier nécessite de nombreuses compétences techniques. Le serrurier-métallier doit maîtriser l’analyse des plans et les transposer en volume dans l’espace avec les dimensions adéquates. À partir de ces données, le métallier prend ses mesures et dessine son ouvrage. Puis, il effectue la découpe des pièces qu’il plie, meule, ajuste et soude. Il se rend ensuite sur le chantier pour procéder au montage définitif des éléments. Il en assure également la maintenance et l’entretien

Une parfaite connaissance des propriétés des différents métaux avec lesquels il doit travailler s’avère obligatoire. Finalement, ses compétences seront accompagnées d’une certaine notion en électronique.

Dans le cas de la ferronnerie d’art, une grande habileté manuelle et une sensibilité à l’esthétique des formes sont également nécessaires.

Un serrurier- métallier doit avoir une bonne condition physique. Il peut être appelé à travailler en haute et est souvent exposé au bruit et à la poussière. Le sens du contact sera utile pour traiter avec les clients et travailler en équipe sur un chantier.

Le technicien doit montrer un travail minutieux et résistant. Son travail consiste à une précision au millimètre prés des données. Manipulant un outillage pouvant présenter un certain danger, il doit être attentif et adroit.

Le serrurier-métallier doit pouvoir être capable d’harmonier les goûts et de se conformer aux exigences des clients.

Serrurier-métallier : carrière et possibilité d’évolution :

Le métier d’un serrurier-métallier évolue rapidement. Avec quelques années d’expériences acquises avec les petites entreprises de bâtiment, il peut rapidement devenir chef de chantier ou d’équipe.

Les spécialisations en serrurier-métallier sont diversifiées avec la serrurerie uniquement ou avec l’artisanat d’art et de décoration. Une simple connaissance de base en gestion et comptabilité lui permettra de s’installer à son propre compte comme un artisan indépendant. En travaillant pour une entreprise, le serrurier -métallier débutant pourra gagner un salaire mensuel brut de 1500 euros environ.

Plusieurs débouchés sont disponibles pour le serrurier métallier dans le secteur Habitat. Ce technicien aura une latitude de choisir à travailler dans la construction métallique, l’agencement, la décoration intérieure ou extérieure, la ferronnerie d’art et même auprès de la menuiserie aluminium ou PVC.

Formation technique nécessaire complétée par des diplômes

En sortant du collège, on peut accéder à une formation technique. La formation dure deux ans. Ces diplômes sont suffisants pour être embauché sur un chantier.

Les diplômes sont très nombreux dans le secteur du travail des métaux. Le CAP serrurier-métallier est accessible à tous les jeunes motivés de 15 à 25 ans. Ce diplôme prépare aux fonctions d’ouvrier qualifié d’atelier ou de chantier. L’apprenti justifiant le niveau du baccalauréat peut accéder directement à la deuxième année de CAP.

Le BP serrurier-métallier permet d’évoluer la qualification en deux ans à une haute qualification professionnelle. Les titulaires du CAP ou un BP peuvent y accéder. Il prépare aux métiers d’ouvrier qualifié et de chef d’équipe et, à terme, pour les plus motivés, à la direction d’entreprise. Son niveau d’étude permettra d’ déposer une candidature pour le recrutement d’un technicien serrurier-métallier, ferronnier d’art ou de soudage.

Disposant d’un diplôme de baccalauréat, il pourra évoluer pour une formation au Baccalauréat Professionnel Technicien en ouvrages du bâtiment dont la serrurerie-métallier.

Le CQP ou le Certificat de Qualification Professionnel en serrurier-métallier justifie une formation de trois ans environ selon le profil du candidat.

La formation peut être complétée par un Brevet Professionnel métallier. Les techniciens professionnels justifient leurs cursus avec deux années d’études après le baccalauréat pour se distinguer avec le Brevet de Technicien Supérieur en Constructions Métalliques ou en soudage.

D’autres formations existent qui peuvent compléter le cursus.

Les débouchés éventuels proposés aux techniciens serruriers métalliers

Les entreprises de serrurier – métallier cherchent des jeunes qualifiés pour assurer la relève. Comme les motivations auprès des jeunes étudiants ne sont pas satisfaisantes, le secteur embauche mais les candidats manquent. L’apprentissage constitue l’une des sources principales de recrutement et les jeunes aspirants évoluent plutôt rapidement.

De la clé à la ferronnerie d’art

Etre serrurier-métallier n’est plus un métier limité uniquement à la création des serrures, des clés et des gonds. Il intervient également sur tout type de construction métallique avec la menuiserie et les charpentes.

Il peut également collaborer avec le décorateur et l’architecte sur les chantiers avec sa spécialité dans la ferronnerie d’art. Ce professionnel prouve ses expériences et maîtrise les styles et l’histoire de l’art.

Le serrurier-métallier travaille dans un atelier et sur les chantiers.

En atelier, le serrurier-métallier façonne toutes sortes de métaux dont il maîtrise parfaitement les priorités. Dans son travail, il utilise le fer, le bronze, l’étain, le cuivre et l’aluminium. Il manie des outils mécaniques et électriques comme les perceuses, les poinçonneuses, et les tronçonneuses à disque. L’évolution de la haute technologie l’amène à travailler et à ajuster les pièces avec des matériels numériques.

Une fois que la première étape de travail soit finie au niveau des ateliers, le serrurier-métallier se prépare à procéder à la finalisation du travail sur les chantiers. Le chantier peut être fixé à l’extérieur ou à l’intérieur du bâtiment. Il peut procéder à l’ouvrage avec une équipe ou tout seul.

Il peut parfois être appelé à travailler sur un échafaudage pour monter des châssis ou des balcons. Un déplacement s’avère quelque fois utile pour débloquer ou changer des serrures.

En bref, le métier de serrurier-métallier est une des disciplines du secteur bâtiment et membre du corps de métier. Ce technicien professionnel conçoit et procède à l’installation de ses ouvrages sur le bâtiment. Il arrive qu’il soit également appelé à faire des réparations ou à procéder à des innovations.

Vos dernières recherches sur Serrurier-métallier, c’est quoi exactement? : dépannage serrurerie Saint-Aubin-Lès-Elbeuf, prix pour changer une serrure, prix serrurier 76240, tarif serrurier ouverture de porte, serrurerie générale Oissel 76350, serrurier bricard, serrurier tarifs Maromme 76, serrure fichet paris, urgence serrurier Le Trait , formation serrurier, serrure porte pas cher 76500, serrurier formation, serrure pas cher Le Havre 76600, ouverture de porte paris, serrure prix Gonfreville-L’orcher 76, fourniture serrurerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *